Un coup de cœur en famille

En quête d’une ferme à rénover, ils ont, au hasard d’une cérémonie familiale à Raon-l’Étape, séjourné à La Charriole. Ce fut le coup de foudre… « C’est ce qu’il nous faut » a lancé Valérie Dehus, qui n’a pas eu de mal à convaincre son mari de reprendre le fonds de commerce, au mois de mai 2015.

 

Ainsi, Valérie et Stéphane Dehus, tous deux âgés de 47 ans, se sont mis à la tâche sans perte de temps. « C’était le 29 mai, le jour de la fête des mères » se souvient Valérie en charge de la cuisine, Stéphane s’occupant plus de l’accueil et du service.

 

Aidés de trois employés et avec les bonnes recettes de maman Régine, 69 ans, qui s’occupe du jardin, Valérie et Stéphane Dehus, parents de Manon, 12 ans, et Raphaël, 7 ans, savent qu’ils ont un défi à relever.

 

« Il faut vivre sa vie, quitte à se dire ensuite qu’on l’a loupée. On se fait confiance, on y croit et on verra bien » affirment les nouveaux gérants, qui ont déjà réussi à faire revenir à l’auberge une clientèle plus régionale, voire locale.

Vosges Matin, le 31 août 2015

valerie-et-stephane-dehus-les-nouveaux-proprietaires-de-la-charriole-a-taintrux